Nombre de personnes


Parc naturel régional du Verdon

Le Parc Naturel Régional du Verdon

Créé en 1997, le Parc naturel régional du Verdon s'étend d'est en ouest de Saint-André-les-Alpes à Vinon-sur-Verdon et du nord au sud de Saint-Jurs à Régusse. Il s'organise autour des gorges du Verdon et de cinq retenues, créées par EDF entre 1949 et 1974 sur le cours inférieur et moyen de la rivière. Il regroupe 46 communes situées dans le Var et les Alpes de Haute-Provence de part et d'autre du Verdon, de ses gorges et de ses lacs.

La diversité des patrimoines et la grandeur des paysages

verdon-1384769263.jpg
Situé dans une zone intermédiaire entre la Provence et les Alpes, son territoire bénéficie d'un taux d'ensoleillement exceptionnel.  Faune et flore ont su y trouver un abri et les conditions nécessaires à leur survie et leur évolution, devenant ainsi les garants des équilibres fragiles. Vautour fauve (récemment réintroduit), aigle, chauve-souris, chamois, chevreuil, outarde canepetière (oiseau échassier), mais aussi papillons… autant d’espèces considérées comme rares et vulnérables constituent une richesse qui n’est égalée que par celle de la flore : 2000 espèces (1/3 de la flore française !) dont de nombreux joyaux. Dans les rivières et lacs du Verdon, truites et brochets font le bonheur des amateurs de pêche… L’olivier, véritable pare feu naturel, y est particulièrement choyé. Lavandins, tilleuls, sapins, chênes… ornent les plateaux et forêts du Parc. Quant aux paysages, ce sont huit différentes unités qui sont à découvrir sur le territoire du Verdon.