Nombre de personnes


L'Enclave des Papes

L'Enclave des Papes (Vaucluse)

enclave_des_papes_1-1385740838.jpg
Cette particularité est un héritage historique remontant au XIII° siècle, époque à laquelle les Papes quittent Rome et transportent le Saint-siège à Avignon où ils résideront au cours du XIVe siècle.
A la formation des départements, l’Enclave des Papes resta attachée au Comtat Venaissin et donc au Vaucluse, par la volonté de ces habitants de rester provençaux, malgré son isolement dans la Drôme.
Quatre communes composent l’enclave des Papes, Valréas, Visan, Grillon et Richerenches :
Grillon est un bourg dynamique et accueillant, avec ses chambres d’hôtes, ses gîtes ruraux. Le village a gardé une convivialité qui offre aux visiteurs diverses activités.
Pêche à la truite avec son plan d’eau et ses ruisseaux, parcours de randonnées qui permettent de découvrir sa campagne et ses paysages variés, ses jeux de boules, son marché hebdomadaire et sa grande foire annuelle (fin mai) qui témoigne de son identité provençale.
Richerenches avec son large mur d’enceinte flanqué de quatre tours, possède en son sein la Commanderie des Templiers (1136) la mieux conservée de Provence. Vous pourrez flâner de l’Eglise à la Chapelle Notre Dame de Bon Rencontre en passant le long des rues du village toutes procurant cette même sensation de remonter le temps. De début novembre à fin mars, la récolte des truffes donne lieu ici, le samedi matin, à l’un des plus grands marchés d’Europe (Richerenches, capitale de la truffe de qualité, est classée, Site remarquable du goût par le Conseil National des Arts Culinaires).
Valréas est surplombée par la Tour Château Ripert située sur le sommet de l’antique Vallericum, colline de Molasse. Edifié vers le début du XIIe siècle par les coseigneurs de Valréas Raymond de Mévouillon, Hugues d’Allan, Ripert de Valréas (qui donnera son nom à l’édifice), Bertrand de Taulignan et d’autres encore, le Château appartiendra par la suite aux Montauban qui s’implantèrent à Valréas au XIIe siècle. Dominée également par l’imposante église romane Notre Dame de Nazareth, datant du XIIe, la ville de Valréas détient en son sein le Château de Simiane (fresques du XVIIe siècle), autrefois habité par Pauline de Grignan, petite fille de Madame de Sévigné, et aujourd’hui investi par les locaux de la Mairie. Vous trouverez d’autres monuments intéressants comme la Tour des Cordeliers, la Chapelle des Pénitents Blancs et des Pénitents Noirs et la Tour du Tivoli, vestige des anciens remparts.
Les rues du vieux village de Visan réservent d’agréables surprises : De nobles demeures de l’époque de la Renaissance jusqu’à la fin du XVIIIe siècle. Les portes des remparts en pierres taillées à bossage datant du XIVe siècle. L’église paroissiale, placée sous le vocable de Saint Pierre, où se trouve un magnifique tableau de Nicolas Mignard « La Vierge des sept douleurs », daté de 1659, offre une architecture dans laquelle on remarquera un portail du XVe siècle et ses portes en noyer de 1637, un clocher de la fin du XVIe siècle. Le Point culminant, qui émerge des toitures, offre un panorama surprenant sur les villages alentours.
Les vins de l’Enclave des Papes, appellation Côtes du Rhône, doivent leur renommée à des causes fortes et permanentes : Un terroir caillouteux et argileux, support idéal pour le vignoble. Des traditions séculaires, fidèlement respectées par les familles de vignerons. La générosité du climat. C’est en juillet que se tient à Visan la grande fête de la confrérie de Saint Vincent. Une messe est dite en provençal à Notre Dame des Vignes et l’on procède au « désencavage » de 10000 magnums séquestrés depuis un an dans les souterrains antiques creusés sous les ruines du château. Issu d’un terroir unique en latitude, altitude, sols, exposition et climat, ces vins allient harmonieusement la puissance à la distinction et le corps à l’élégance, produits par des vignerons fiers de leur savoir-faire ancestral.